prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

La bursite trochantérienne

Une bursite correspond à l’inflammation d’une bourse, un petit sac rempli de liquide qui sert à lubrifier l’espace entre les tendons et les os et à limiter la friction entre eux. On retrouve dans la hanche plusieurs bourses qui peuvent être à l’origine d’une bursite, mais la bourse trochantérienne est la plus souvent en cause. Celle-ci est positionnée entre le grand trochanter de la hanche et les muscles et tendons des hanches et du postérieur. Le grand trochanter de la hanche est situé sur la partie supérieure du fémur; on le reconnaît au fait qu’il pointe un peu vers l’extérieur. La bursite trochantérienne survient plus souvent chez les femmes d’âge moyen ou mûr, mais c’est également une blessure assez courante chez les hommes et les jeunes adultes.

 

Les symptômes

  • Douleur aux hanches et parfois au postérieur, pouvant s’étendre vers l’extérieur de la hanche et atteindre la région du genou. La douleur peut s’aggraver durant des activités comme la marche, la course ou simplement en s’asseyant jambes croisées. La douleur peut être assez forte pour perturber le sommeil
  • Sensibilité à la pression ou si l’on s’étend du côté blessé
  • Boiterie
  • Enflure provoquée par l’augmentation de liquide dans la bourse
  • Rougeur et sensation de chaleur (provoquées par l’inflammation ou par une infection).

 

Les causes

    • Une blessure, comme une chute sur la région de la hanche
    • Des mouvements répétitifs impliquant la hanche, comme marcher, courir ou pratiquer les arts martiaux (de manière excessive)
    • Pression prolongée ou excessive sur la région de la hanche
    • Certaines infections (tuberculose) et maladies (par ex. : goutte et arthrite), qui peuvent être associées à une bursite
    • La présence de fil chirurgical, d’implants ou de tissu cicatriciel dans la région de la hanche (par ex.: après une chirurgie de la hanche)
    • Hauteurs de jambes différentes
    • Maladie de la hanche à ressort (caractérisée par un claquement audible dans la région de la hanche)
    • Déséquilibre musculaire
    • Tendinite calcifiante de la hanche.

 

Le diagnostic

Le diagnostic est posé en fonction des symptômes et d’un examen complet. L’utilisation de rayons X ou d’imagerie par résonance magnétique n’est habituellement pas requise, à moins que l’on soupçonne une infection des bourses (cas rares) ou que le diagnostic soit difficile à poser sur la base des symptômes uniquement.

 

Le traitement

Les traitements suivants sont utilisés dans le cas d’une bursite trochantérienne :

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), pour diminuer la réaction inflammatoire
  • Modalités comme les ultrasons, l’iontophorèse, le courant interférentiel et l’électrostimulation des fibres nerveuses (TENS)
  • La thérapie manuelle et les techniques de mobilisation
  • Des exercices thérapeutiques afin de corriger tout déséquilibre musculaire et postural
  • Éviter les activités et les positions pouvant aggraver la blessure, comme s’étendre sur le côté douloureux, marcher ou courir de manière excessive, jusqu’à ce que l’enflure diminue
  • L’utilisation controlatérale (côté opposé à la hanche blessée) d’une cane peut s’avérer utile dans les cas aigus ou irritables de bursite trochantérienne.

Si vous pensez souffrir d’une bursite trochantérienne, communiquez avec nous dès aujourd’hui pour obtenir un diagnostic exact, récupérer plus rapidement et éviter des complications.

Partager

Services liés