prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

L’acupuncture pour traiter vos maux

L’acupuncture est une branche de la médecine chinoise et est pratiquée depuis des millénaires. Cette discipline consiste à insérer de fines aiguilles sur des points bien précis du corps. Que ce soit pour atténuer les douleurs, améliorer la condition générale ou traiter un trouble spécifique, l’acupuncture apporte aux individus de tous âges un grand support. Tour d’horizon avec Caroline Baril-Mantha, acupunctrice à la clinique de Deux-Montagnes.

 

L’acupuncture au Québec

Au Québec, la pratique de l’acupuncture est un acte médical régi par la loi médicale et la loi sur l’acupuncture. Elle est pratiquée par plusieurs cliniques multidisciplinaires ainsi que dans quelques hôpitaux au Québec.

Côté international, on retrouve des départements d’acupuncture dans plusieurs hôpitaux qui se développent dans de nombreux domaines : musculo-squelettique, gynécologie, oncologie, gestion de la douleur et du stress par exemple.

Les raisons de consultations les plus fréquentes en clinique sont très diverses : pour les douleurs, la fatigue, le stress, l’insomnie, mais également pour les troubles de la ménopause, les allergies saisonnières ou les troubles respiratoires.

 

Comment se déroule une séance d’acupuncture?

Elle se déroule en plusieurs étapes :

  1. Bilan : l’acupuncteur/rice dresse le bilan de la santé générale du patient, ses antécédents médicaux personnels et familiaux, sa médication, son alimentation et son mode de vie. Au besoin, une évaluation articulaire peut être faite dans le but d’identifier le ou les muscles atteints et référer, si besoin, le patient auprès d’un physiothérapeute.
  2. Choix du traitement : en fonction des signes et symptômes du patient, l’acupuncteur/rice choisit l’orientation du traitement et le choix des points situés sur des trajets que l’on appelle Méridiens. Dans les cas de douleurs musculo-squelettiques, le choix des points se fait en fonction des connaissances anatomiques (points Trigger).
  3. Pose d’aiguilles : le patient s’allonge sur la table de traitement. Lors de la pose d’aiguilles, il peut ressentir une légère sensation de piqûre d’insecte ou un léger engourdissement. Cette sensation dure quelques secondes et disparaît ensuite. Notez que les aiguilles d’acupuncture sont très fines (à peine plus épaisses qu’un cheveu).
  4. Relaxation : le patient se repose entre 10 et 20 minutes avec les aiguilles, avec une sensation calmante et relaxante.

 

L’acupuncture s’avère avoir un effet sédatif et un aspect calmant car elle intervient dans la modulation de l’activité cérébrale, d’où une importante action sur l’insomnie, le stress, l’anxiété et certains troubles mentaux. Elle est également efficace dans le soulagement de la douleur.

Cette discipline favorise les mécanismes naturels de la guérison du corps. En stimulant les points et en restaurant une circulation dite « énergétique », l’acupuncture aide la circulation locale, l’oxygénation, la régénération tissulaire et la réparation cellulaire.

 

Crédit-photo-photo2fca
Crédit photo : photo2fca

 

« L’acupuncture est une médecine d’observation et de compréhension de la personne dans sa globalité. C’est sa force! » 

Merci à Caroline Baril-Mantha, acupunctrice à la clinique Physiothérapie Universelle de Deux-Montagnes.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec elle au (450) 623-4743.

 

 

 

 

Physiothérapie Universelle offre plusieurs points de services en acupuncture :

Partager