prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

Les bobos de la grossesse : comment soulager les troubles musculo-squelettiques ?

Avec les changements liés à la grossesse, des douleurs musculo-squelettiques peuvent venir perturber le quotidien des femmes enceintes. Dans notre article, vous saurez tout sur les troubles les plus fréquemment rencontrés et comment les traiter.

 

1/ Les douleurs lombaires

50 à 90% des femmes enceintes rapportent des douleurs lombaires durant leur grossesse, alors que seulement 25% d’entre elles reçoivent les soins appropriés pour ce problème. En effet, il y a encore des croyances qui assimilent les douleurs lombaires au cours normal de la grossesse, poussant les femmes enceintes à ne pas traiter ces douleurs. Cependant, de nouvelles études rapportent que lorsque ce problème est pris en charge rapidement, la douleur peut être considérablement diminuée, améliorant ainsi la qualité de vie au quotidien.

 

Où sont-elles localisées?

Le long de la colonne lombaire, généralement au niveau central avec de la douleur pouvant descendre dans la jambe et le pied et augmentée par les positions prolongées.

 

Pourquoi ces douleurs?

Durant sa grossesse, une femme peut prendre jusqu’à 25% de sa masse corporelle en poids supplémentaire, ce qui implique un changement dans la posture pour maintenir l’équilibre.

 

Quels sont les facteurs de risque?

Certains facteurs externes peuvent influencer le risque de développer des douleurs lombaires. Parmi ces facteurs : un travail demandant physiquement, un historique de douleurs lombaires ou de douleurs de la ceinture pelvienne.

 

Que faire?

À la suite d’une évaluation complète, votre physiothérapeute déterminera la cause probable des douleurs et vous donnera les traitements adaptés, tels que :

  • l’utilisation de support lombaire en position assise et de la correction posturale en position debout
  • des exercices d’étirement et de renforcement
  • l’utilisation d’un petit banc pour reposer une jambe lors d’une position debout
  • un programme d’exercices actifs et aérobiques (natation, marche, etc.)
  • des exercices de rotations pelviennes antérieures pour diminuer le stress sur la colonne lombaire.

 

2/ Les douleurs de la ceinture pelvienne

25 à 50% des femmes enceintes ont des douleurs à la région du bassin durant et même après leur grossesse. Les douleurs de la ceinture pelvienne sont souvent sous-diagnostiquées et le nombre de femmes recevant des soins pour ce problème est souvent minime.

 

Où sont-elles localisées?

Autour du sacrum, avec de la douleur pouvant irradier derrière la cuisse et le genou et augmentée par la marche, la montée ou la descente d’escaliers.

 

Pourquoi ces douleurs?

La provenance de douleurs de la ceinture pelvienne demeure peu comprise par les médecins. Il est supposé que, tout comme les douleurs lombaires, des changements dans l’activité musculaire et dans la perception du corps au mouvement pourraient contribuer à faire apparaître des douleurs à cette région.

 

Quels sont les facteurs de risque?

Les facteurs de risque sont pratiquement les mêmes que ceux pour les douleurs lombaires : un travail demandant physiquement, un historique de douleurs lombaires ou de douleurs de la ceinture pelvienne.

 

Que faire?

À la suite d’une évaluation complète, votre physiothérapeute vous proposera des traitements pouvant inclure :

  • des recommandations pour diminuer les activités qui provoquent la douleur (exercices avec un haut taux d’impact comme la course à pied)
  • l’utilisation d’une ceinture de support sacrée pour la marche et autres activités
  • l’éducation sur le positionnement couché
  • des programmes d’exercices à faible impact
  • des exercices de renforcement de la région pelvienne.

 

3/ Douleurs au niveau du poignet et de la main

On estime à 67% le nombre de femmes enceintes qui souffrent d’une atteinte au niveau de la main ou du poignet. Les atteintes les plus fréquentes sont le syndrome du tunnel carpien et la ténosynovite de De Quervain.

 

Où sont-elles localisées?

Les douleurs peuvent survenir au niveau de la paume de la main, des doigts ou du pouce.

 

Pourquoi ces douleurs?

Le syndrome du tunnel carpien résulte d’une compression du nerf médian au niveau du poignet, entraînant de la douleur et de possibles engourdissements au niveau des trois premiers doigts.

La ténosynovite de De Quervain résulte d’une inflammation des tendons du long abducteur et du court extenseur du pouce entraînant une douleur au niveau du poignet, du côté du pouce. L’inflammation est principalement causée par la rétention d’eau résultant des changements hormonaux.

 

Quels sont les facteurs de risque?

Les facteurs de risque sont surtout reliés aux changements hormonaux durant la grossesse. Pour les douleurs post-accouchement, les postures extrêmes et maintenues pourraient être en cause.

 

Que faire?

Suite à une évaluation complète, votre physiothérapeute vous proposera des traitements pouvant inclure :

  • des recommandations concernant les postures inadéquates et le niveau d’activité
  • l’application de modalités antalgiques pour réduire la douleur
  • des exercices de renforcement et d’étirement doux
  • des traitements de thérapie manuelle orthopédique appropriés
  • des exercices de mobilité du système neuroméningé au besoin.

 

4/ Les crampes musculaires

Entre 5 et 30 % des femmes enceintes souffrent de crampes notamment lors des derniers mois de la grossesse.

 

Où sont-elles localisées?

Principalement au niveau des mollets et des pieds.

 

Pourquoi ces douleurs?

Les crampes ont plusieurs origines. La plus plausible pour les femmes enceintes est un débalancement au niveau métabolique. Une déficience en magnésium ou en calcium pourrait expliquer les crampes nocturnes.

 

Quels sont les facteurs de risque?

Les facteurs de risque sont reliés aux changements hormonaux durant la grossesse.

 

Que faire?

Pour réduire une crampe aiguë, le meilleur remède est d’étirer le muscle crampé. Vous pouvez aussi contracter le muscle opposé à celui en crampe.

Pour les crampes nocturnes, un programme d’étirement en prévention est efficace pour en réduire l’apparition. De plus, le port d’une attelle d’allongement au niveau des pieds sera également utile. Pour avoir un programme d’étirement approprié, consultez votre physiothérapeute.


 

5/ L’ostéoporose transitoire

Le principal symptôme est un mal de dos sévère et persistant se produisant à la fin de la grossesse et jusqu’à 6 semaines postnatales.

 

Où est-elle localisée?

Région du dos.

 

Pourquoi cette douleur?

Pendant la grossesse, un transfert important du calcium est nécessaire pour construire le squelette du fœtus, ce qui peut entraîner une ostéoporose transitoire.

 

Quels sont les facteurs de risque?

De nombreux facteurs de risque sont reliés tels que : antécédent d’ostéopénie, troubles de décalcification ou encore insuffisance en vitamine D.

 

Que faire?

Pour traiter l’ostéoporose transitoire, il est important de bien se reposer et d’éviter de porter des charges. La prise d’analgésiques et une bonne nutrition vous aideront à traiter les douleurs. Consultez votre médecin pour la prise de médicaments anti-ostéoporotiques.


 

6/ La diastase

La diastase est une séparation de la partie superficielle des muscles abdominaux. Plus de 60% des femmes enceintes ont rencontré ce trouble et 30 à 60% des cas persistent au-delà de la grossesse.

 

Où sont-elles localisées?

Le long de la paroi centrale abdominale.

 

Pourquoi cette douleur?

Le trouble est causé par l’étirement du muscle droit de l’abdomen lié à l’utérus en croissance, qui mène à une séparation du muscle droit de l’abdomen en moitiés droite et gauche.

 

Quels sont les facteurs de risque?

Il s’agit d’une condition qui se produit souvent dans le 3ème trimestre ou dans les cas de grossesses multiples.

 

Que faire?

Pour traiter la diastase, votre professionnel de santé vous proposera des exercices de base progressifs (core), des exercices de respiration et une éducation en hygiène posturale.

 

Vous avez une question? Vous pouvez contacter nos physiothérapeutes.

 

Par Guillaume Desroches et Andrée-Anne Lorrain, Physiothérapeutes

 


Références :
  • Perkins J., Hammer R. L. & Loubert P.V. (1998). Identification and management of pregnancy-related low back pain
  • Bishop A. et al. (2015). Current management of pregnancy-related low back pain: a national cross-sectional survey of UK physiotherapists
  • Hu W.H., Meijer O.G., Uegaki K., Mens J.M.A., van Dieën J.H., Wuisman P.I.J.M. & Östgaard H.C. (2004). Pregnancy-related pelvic girdle pain
  • Balık, G., Balık, M. S., Üstüner, I., Kağıtcı, M., Şahin, F. K., & Güven, E. S. G. (2014). Hand and wrist complaints in pregnancy
  • Heckman, J. D., & Sassard, R. (1994). Musculoskeletal considerations in pregnancy
  • Borg-Stein, J., Dugan, S. A., & Gruber, J. (2005). Musculoskeletal aspects of pregnancy
  • Bracken, M., Enkin, M., Campbell, H., & Chalmers, I. (1989). Symptoms in pregnancy: nausea and vomiting, heartburn, constipation, and leg cramps
  • Miller, T. M., & Layzer, R. B. (2005). Muscle cramps
  • Dahle, L. O., Berg, G., Hammar, M., Hurtig, M., & Larsson, L. (1995). The effect of oral magnesium substitution on pregnancy-induced leg cramps
  • Daniell, H. W. (1979). Simple cure for nocturnal leg cramps
  • Sanz-Salvador L, García-Pérez MÁ, Tarín JJ, Cano A2. (2015). Bone metabolic changes during pregnancy: a period of vulnerability to osteoporosis and fracture
  • Spitznagle T, Leong FC, Van Dillen LR. Prevalence of diastasis recti abdominis in a urogynecological patient population
  • Boissonnault JS, Blaschak MJ. Incidence of diastasis recti abdominis during the childbearing year

 

Partager

PGlmcmFtZSBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LmZhY2Vib29rLmNvbS9wbHVnaW5zL3BhZ2UucGhwP2hyZWY9aHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuZmFjZWJvb2suY29tJTJGUGh5c2lvdGhlcmFwaWVVbml2ZXJzZWxsZSUyRiZ0YWJzPXRpbWVsaW5lJndpZHRoPTUwMCZoZWlnaHQ9NDAwJnNtYWxsX2hlYWRlcj1mYWxzZSZhZGFwdF9jb250YWluZXJfd2lkdGg9dHJ1ZSZoaWRlX2NvdmVyPWZhbHNlJnNob3dfZmFjZXBpbGU9dHJ1ZSZhcHBJZCIgd2lkdGg9IjUwMCIgaGVpZ2h0PSI0MDAiIHN0eWxlPSJib3JkZXI6bm9uZTtvdmVyZmxvdzpoaWRkZW4iIHNjcm9sbGluZz0ibm8iIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd1RyYW5zcGFyZW5jeT0idHJ1ZSI+PC9pZnJhbWU+