prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

Quelle est la qualité de votre sommeil?

Le sommeil représente un élément central de la vie : il aide à la régulation des émotions, favorise les relations sociales et l’épanouissement personnel. Cependant, y accorde-t-on l’importance nécessaire? Est-ce que la durée est suffisante? Les moyens mis en place permettent-ils de ressentir l’énergie adéquate pour réaliser toutes les occupations de la journée? Voici quelques pistes qui vous aideront à faire le point sur votre sommeil.

 

Faites le point sur votre sommeil afin d’améliorer votre qualité de vie.

Les troubles du sommeil sont fréquents et se traduisent par des difficultés à s’endormir, des réveils fréquents ou trop matinaux. Bien qu’elle soit reconnue, la médication n’est qu’un moyen parmi d’autres pour régler les troubles du sommeil. Il suffit parfois de changer légèrement son mode de vie pour regagner un sommeil de qualité.

Dans ce sens, l’ergothérapeute peut s’avérer être un allié intéressant puisque son rôle est de dresser un portrait unique et multifactoriel pour comprendre ce qui vient influencer la qualité de votre sommeil. En effet, l’évaluation de votre environnement de sommeil, de votre positionnement, de vos habitudes de vie aideront l’ergothérapeute à mettre en place un plan d’action personnalisé.

À titre d’exemple, les environnements physiques et sociaux peuvent influencer la qualité du sommeil. Certains individus ont besoin d’un endroit sombre et sans bruit tandis que d’autres vont préférer un léger bruit ambiant. Aussi, le partage du lit avec un/e conjoint/e peut être source d’apaisement ou de dérangement. Il est d’ailleurs noté que partager son lit peut avoir un impact sur la réduction des heures de sommeil et l’augmentation des réveils alors qu’il peut aussi favoriser l’augmentation de la satisfaction du sommeil par le sentiment de sécurité qu’il procure.

 

Le sommeil, une affaire propre à chacun.

Ce qu’une personne fait et consomme pendant la journée aura un impact positif ou nuisible sur son sommeil. Ainsi, un travailleur ayant un emploi stressant, où il a peu de temps pour se nourrir, relaxer et bouger, peut arriver à dormir, mais ressentir une fatigue constante. Tout comme une mère de famille, qui s’accorde un peu de temps pour elle, peut dormir moins que la moyenne et être pleine d’énergie. La quantité, la qualité et la satisfaction du sommeil sont influencées par différents éléments et une évaluation individualisée permettra de les identifier.

Cette introduction sur le sommeil n’est qu’un aperçu pour initier une introspection par rapport à la qualité et la satisfaction de votre sommeil. Rappelez-vous qu’un sommeil suffisant et réparateur demeure un moteur signifiant pour la santé et le bien-être.

Contactez les ergothérapeutes de nos cliniques pour plus d’informations!

 

Par Geneviève Dion, ergothérapeute pour la clinique Physiothérapie Universelle de St-Hubert

Avec une mention spéciale à Frédérique Buote, stagiaire en ergothérapie pour son projet de stage :

Buote, F. (2016) Perspective multifactorielle de la qualité du sommeil.

 


Références :
  • American Occupational Therapy Association (2008). Occupational therapy practice framework: Domain and process (2nd ed.)
  • Baglioni, C., Spiegelhalder, K., Lombardo, C., & Riemann, D. (2010). Sleep and emotion: A focus on insomnia.
  • Beattie, L., Kyle, S.D., Espie, C.A., Biello, S.M. (2015) Social interactions, emotion and sleep: A systematic review and research agenda.
  • Leland, N.E. al al. (2014). What is OT’s role in addressing sleep problems among older adults.
  • Leland, N.E. et al. (2016) Napping and nighttime sleep : findings from an occupation-based intervention.
  • Hsu, C. (2012) Surprising Reasons Why Sleeping with Someone is Better than Sleeping Alone, Medical Daily.
  • McGowan, , S. K.,Behar, K., Luhmann, M. (2016) Examining the Relationship Between Worry and Sleep: A Daily Process Approach. Behavior Therapy
  • Shear, S. (2016) The role of occupational therapy in sleep and wellness
  • Tavernier, R., Willoughby, T. (2015) A longitudinal examination of the bidirectional association between sleep problems and social ties at University : The mediating role of emotion regulation. J Youth Adolesc.
  • Troxel, W.M. (2010) It’s More than Sex: Exploring the Dyadic Nature of Sleep and Implications for Health.
  • Watson, M. Garden, J., Swedlove, F., Brown, C.A. (2012) Revenir à l’essentiel : Le sommeil et l’occupation.

 

Partager

Services liés


Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PGlmcmFtZSBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LmZhY2Vib29rLmNvbS9wbHVnaW5zL3BhZ2UucGhwP2hyZWY9aHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuZmFjZWJvb2suY29tJTJGUGh5c2lvdGhlcmFwaWVVbml2ZXJzZWxsZSUyRiZ0YWJzPXRpbWVsaW5lJndpZHRoPTUwMCZoZWlnaHQ9NDAwJnNtYWxsX2hlYWRlcj1mYWxzZSZhZGFwdF9jb250YWluZXJfd2lkdGg9dHJ1ZSZoaWRlX2NvdmVyPWZhbHNlJnNob3dfZmFjZXBpbGU9dHJ1ZSZhcHBJZCIgd2lkdGg9IjUwMCIgaGVpZ2h0PSI0MDAiIHN0eWxlPSJib3JkZXI6bm9uZTtvdmVyZmxvdzpoaWRkZW4iIHNjcm9sbGluZz0ibm8iIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd1RyYW5zcGFyZW5jeT0idHJ1ZSI+PC9pZnJhbWU+