prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

Vous souffrez d’une entorse?

Un faux mouvement, dans des circonstances banales, peut causer une entorse. En cas de blessure majeure, ou si l’enflure et la douleur persistent pendant plus de 24 heures, consultez.

 

Causes de l’entorse

Les articulations sont protégées par les ligaments, qui agissent comme la chaîne qui empêche une porte de s’ouvrir trop grand. Lors d’un mouvement forcé ou imprévu, alors que les muscles n’arrivent pas à contrôler l’importance du mouvement d’une articulation, celle-ci est forcée au maximum et les ligaments sont étirés ou même déchirés : il s’agit d’une entorse.

L’entorse de la cheville est courante ; par contre, d’autres articulations peuvent aussi en être affectées : coude, poignet, genou, doigt.

 

Prévention de l’entorse

Afin d’éviter les entorses, il est recommandé de précéder toute activité physique d’une période de réchauffement. De plus, il faut avoir un bon équipement, entre autres de bons souliers, et éviter de poursuivre une activité lorsqu’on sent la fatigue.

 

Premiers soins

  • Donnez du repos au membre blessé et utilisez des béquilles si la douleur est importante.
  • Appliquez de la glace par périodes de 10 à 15 minutes, trois fois par jour.
  • Placez le membre en élévation et ayez recours à un bandage élastique (celui-ci doit être appliqué correctement, sinon il peut entraîner des complications).

 

Traitements de l’articulation

Le physiothérapeute évaluera l’articulation blessée pour déterminer quels sont les ligaments atteints et la sévérité de l’entorse. Dans un premier temps, les traitements viseront à réduire la douleur et l’enflure. Certains appareils d’électrothérapie, tels que les ultrasons, le courant interférentiel, le neodynator et le laser seront utilisés en conjonction avec les autres modalités (glace, repos, élévation) pour aider à lutter contre l’inflammation. Quelquefois, l’utilisation du taping (bandage fait à l’aide de bandes collantes) sert de complément au traitement de l’entorse. Dans certains cas d’entorse, une consultation en ergothérapie peut être nécessaire afin d’établir si le port d’une orthèse est indiqué.

Lorsque la phase aiguë est terminée, on vous enseignera les exercices d’assouplissement ou de renforcement requis par votre condition. Les appareils d’électrothérapie continueront d’être utilisés pour favoriser la guérison ligamentaire, en combinaison avec des mobilisations. L’application de chaleur ou les bains tourbillons complèteront le traitement en activant la circulation. Par ailleurs, advenant une difficulté à la reprise des activités domestiques ou du travail, des traitements d’ergothérapie pourraient compléter la réadaptation. Une articulation renforcée et souple permettra d’éviter d’autres lésions.

 

Problèmes chroniques

Une entorse négligée est souvent la cause de douleurs persistantes et d’incapacité.

 

N’oubliez pas les règles de base :

  • Prévention
  • Premiers soins
  • Traitements
Mots clés :   cheville, entorse, ligament

Partager

Services liés