prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

L’hernie discale

Qu’est-ce qu’une hernie discale?

L’hernie discale survient lorsque l’un des disques intervertébraux (qui sont situés entre les vertèbres de la colonne vertébrale) se rompt et qu’une portion du disque jaillit à l’extérieur de son emplacement normal. Lors d’une hernie discale, les nerfs rachidiens et la moelle épinière peuvent se retrouver pincés. Si la portion du disque en hernie est assez importante, les nerfs et la moelle peuvent être comprimés, entraînant des douleurs au dos et aux jambes, ainsi qu’au cou et aux bras.  Même une légère augmentation de la pression peut suffire à entraîner des douleurs au dos et aux jambes (dans le cas des disques lombaires) et au cou et aux bras (dans le cas des disques cervicaux).

Qu’est-ce que le disque intervertébral?

Le disque intervertébral agit tel un coussin entre les vertèbres pour amortir les chocs. Il est composé de deux parties principales : l’anneau fibreux, qui est la couche solide extérieure formée de tissus conjonctifs, et le noyau gélatineux (nucleus pulposus), qui est situé au centre du disque. Avec l’âge, le disque intervertébral perd de son élasticité et devient plus rigide, ce qui augmente la possibilité d’une rupture causant l’hernie.

Les symptômes

Le symptôme le plus courant de l’hernie discale est une douleur dans la région correspondant à la lésion discale, avec ou sans douleur dans d’autres parties du corps. Si l’hernie discale survient dans la colonne cervicale, la douleur peut se déployer dans les bras, les mains et les doigts. Si l’hernie survient dans la colonne lombaire, la douleur peut se déployer dans les jambes et les pieds. Les individus souffrant d’hernie discale peuvent également ressentir de l’engourdissement et des picotements dans les bras, les doigts, les jambes et les pieds. Dans les cas plus graves, les individus peuvent également subir une perte de force et de l’incontinence urinaire.

VEUILLEZ NOTER: Si vous avez reçu un diagnostic d’hernie discale lombaire et que vous développez soudainement un dysfonctionnement urinaire, comme de l’incontinence ou de la difficulté à uriner, vous devriez consulter un médecin immédiatement, puisque ce symptôme caractérise le syndrome de la queue de cheval, qui nécessite des soins médicaux d’urgence.

Les causes

De nombreux facteurs ont été associés au développement des hernies discales, mais les plus communs sont :

  • Une mauvaise posture (particulièrement la position assise prolongée, comme c’est souvent le cas chez les employés de bureau)
  • Des traumatismes répétitifs liés à la pratique d’un sport ou d’un travail (actions de lever à répétition)
  • Un mode de vie sédentaire et un surpoids corporel
  • L’hérédité
  • La fumée de cigarette.

Le diagnostic

Pour établir un diagnostic, on procède par un examen physique et subjectif, qui peut comprendre des rayons X, une IRM et un examen de tomodensitométrie. Les résultats de ces tests ne constituent pas en soi un diagnostic d’hernie discale ou de discopathie dégénérative. De nombreux individus âgés de plus de 30 ans ont des problèmes reliés à leurs disques, mais peu d’entre eux en ressentent de la douleur.

Pour obtenir un diagnostic fiable d’hernie discale, les conclusions de l’examen physique et les symptômes doivent correspondre aux résultats de l’examen d’IRM ou d’autres tests. C’est seulement à cette étape que l’on peut établir un plan de traitement efficace pour le patient, qu’il s’agisse de traiter un nerf pincé par une hernie discale, de la douleur discale causée par une discopathie dégénérative ou une autre blessure.

Le traitement

Le traitement de la douleur et de l’incapacité causés par les problèmes de disque comprendront la prise de médicaments, comme des anti-inflammatoires, des antidouleurs et des relaxants musculaires, ainsi que de la physiothérapie.

Les traitements de physiothérapie comprendront :

  • Modalités physiques (application de chaleur ou de froid, électrothérapie)
  • Thérapie manuelle (mobilisation des articulations, massages des tissus mous et autres méthodes)
  • Exercices (amplitude de mouvement, renforcement, stabilisation)
  • Traction manuelle
  • Éducation.

Les études ont démontré que les douleurs au dos et au cou sont de nature récurrente. Les personnes qui souffrent de ce type de douleur devraient donc participer activement à leur réhabilitation, en acquérant une bonne compréhension de leur problème (grâce aux enseignements du physiothérapeute) et en respectant le programme d’exercices et d’hygiène posturale prescrit.

Communiquez avec nous sans tarder afin d’obtenir le bon diagnostic, de favoriser une récupération optimale et d’éviter les complications à long terme.

Mots clés :   hernie discale

Partager