prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

La Fasciite Plantaire : prévenir et guérir

La fasciite plantaire est une inflammation du fascia plantaire, la plante du pied, causée par une microdéchirure ou une rupture partielle. Le fascia plantaire est constitué d’une épaisse bande fibreuse de tissu conjonctif qui s’étend du talon jusqu’à la base des orteils et qui soutient la voûte du pied. Il se trouve à son étirement maximal (ou « en traction ») en position debout, lorsqu’il doit supporter le poids total du corps.

Causes

La fasciite plantaire se manifeste à la suite d’une traction trop importante ou constante du fascia plantaire, entraînant des microtraumatismes ou déchirures. Une réaction inflammatoire s’installe ensuite, causant la fasciite plantaire. La blessure peut se produire après un événement soudain, ou à la suite d’un stress progressif.

Symptômes

La blessure se manifeste par une douleur au niveau du talon qui s’aggrave dès que le pied doit supporter un poids. La douleur apparaît le matin au lever, puis diminue à un niveau plus supportable après 30 à 45 minutes.

Quels sont les facteurs de risque?

•    Les pieds plats (qui constituent la majorité des cas) ou les pieds creux (cas plus rares)
•    Une mauvaise posture, pouvant être le résultat d’un affaissement de l’arche interne du pied ou encore des genoux dits « valgum » (déviation des jambes vers l’extérieur)
•    Un travail quotidien exigeant une station debout prolongée et la manutention d’objets lourds (ex. : les travailleurs d’entrepôt et de construction)
•    L’obésité ou la grossesse, qui causent une surcharge pondérale
•    Une perte d’élasticité ou un amincissement du coussinet adipeux du talon
•    Le port de chaussures inadaptées ou trop usées
•    La pratique de certains sports (ex. : la course à pied)
•    Un manque d’échauffement avant l’entraînement.

Prévention

•    Porter des chaussures qui soutiennent la voûte plantaire et absorbent les chocs en fonction du travail effectué. On peut également ajouter des semelles ou insérer des talonnettes en forme d’anneau pour protéger le talon
•    Pratiquer régulièrement des exercices d’assouplissement et d’étirement du fascia plantaire et des muscles du mollet
•    Porter des chaussures adaptées au type de sport pratiqué
•    Maintenir un poids santé pour éviter de surmener le fascia plantaire
•    En cas de doute, consulter un professionnel de la santé, tel qu’un physiothérapeute, qui pourra vous guider dans le choix des chaussures et des activités de prévention.

Traitement aux cliniques de Réadaptation Universelle

•    Arrêt ou réduction de l’activité physique exigeant une mise en charge, faute de quoi la blessure risque de s’aggraver
•    Traitements anti-inflammatoires et analgésiques, comme par exemple : application de glace, iontophorèse,  ultrason thérapeutique ou électrostimulation des fibres nerveuses
•    Assouplissement et renforcement des muscles du mollet et des muscles intrinsèques du pied
•    Thérapie manuelle, mobilisation et massage
•    Taping (bandage), qui consiste à bander le pied afin de réduire le stress au niveau des tissus, de diminuer la douleur et de renforcer le fascia plantaire. Notons que cette méthode sert également à évaluer les chances de succès d’un traitement éventuel  par une orthèse permanente.

La différence entre fasciite plantaire et épine de Lenoir

L’épine de Lenoir est une proéminence osseuse en forme de lame aplatie se trouvant au point d’insertion du fascia plantaire, à l’os du talon. Elle est souvent associée à la fasciite plantaire, car c’est l’inflammation chronique du fascia plantaire qui entraine le développement de cellules osseuses formant une petite épine dans la direction de la traction exercée. Le seul moyen de confirmer la présence d’une épine de Lenoir est d’effectuer une radiographie.

Exercice de prévention de la fasciite plantaire 

Voici un exercice à faire à titre préventif en attendant de rencontrer un thérapeute ou pour freiner la progression de la fasciite plantaire :

  1. Se tenir debout. Placer le pied blessé vers l’avant, en maintenant le genou du pied avant en légère flexion.
  2. Maintenir la position 30 secondes, puis revenir lentement à la position de départ; répéter trois fois.

D’autres exercices peuvent vous aider avec la fasciite plantaire, tel que l’étirement du fascia plantaire en roulant le pied sur une bouteille d’eau gelée au congélateur ou l’étirement des muscles du pied avec résistance. Consultez nos professionnels pour avoir un programme d’exercices complet.

Vous croyez souffrir de fasciite plantaire ou vous ressentez une douleur au niveau de la plante du pied?

Vous pouvez nous contacter pour prendre rendez-vous avec l’un de nos professionnels de santé.

 

Partager

Services liés


PGlmcmFtZSBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LmZhY2Vib29rLmNvbS9wbHVnaW5zL3BhZ2UucGhwP2hyZWY9aHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuZmFjZWJvb2suY29tJTJGUGh5c2lvdGhlcmFwaWVVbml2ZXJzZWxsZSUyRiZ0YWJzPXRpbWVsaW5lJndpZHRoPTUwMCZoZWlnaHQ9NDAwJnNtYWxsX2hlYWRlcj1mYWxzZSZhZGFwdF9jb250YWluZXJfd2lkdGg9dHJ1ZSZoaWRlX2NvdmVyPWZhbHNlJnNob3dfZmFjZXBpbGU9dHJ1ZSZhcHBJZCIgd2lkdGg9IjUwMCIgaGVpZ2h0PSI0MDAiIHN0eWxlPSJib3JkZXI6bm9uZTtvdmVyZmxvdzpoaWRkZW4iIHNjcm9sbGluZz0ibm8iIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd1RyYW5zcGFyZW5jeT0idHJ1ZSI+PC9pZnJhbWU+