prenez rendez-vous

(514) 990 9299

prenez rendez-vous

(514) 990 9299

Ménopause : les bienfaits de l’acupuncture

La ménopause est une période de changement important pour le corps des femmes. Passage obligé vers la cinquantaine, elle peut durer de deux à cinq ans et entraîner son lot d’inconforts et de perturbations tant physiques que psychologiques. La ménopause n’est pas une maladie, mais une condition liée à l’arrêt de la fonction ovarienne, ce qui amène un débalancement hormonal. L’acupuncture peut vous aider à lutter contre ces désagréments et à mieux vivre cette période de changement.

 

Quels sont les symptômes de la ménopause?

L’âge moyen de la ménopause en Amérique du nord est de 51 ans. On parle de pré-ménopause lorsque les cycles menstruels commencent à s’espacer et être plus irréguliers. Cette étape arrive en moyenne entre 39 et 51 ans.

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, troubles du sommeil, fatigue, prise de poids, migraines, ballonnement, sécheresse vaginale et troubles de l’humeur sont les principaux signes cliniques rencontrés. Tous ces symptômes varient grandement d’une personne à l’autre. Au Canada, entre 20% et 30% des femmes rencontrent des symptômes modérés à graves.

Dans certains cas, ces symptômes peuvent devenir un réel problème. Passer à travers une journée de travail devient un défi de taille lorsque les bouffées de chaleur surgissent toutes les vingt minutes et sont accompagnées de transpirations abondantes. Les nuits peuvent être agitées dans les cas où les bouffées de chaleur obligent à changer sa tenue de nuit. Sachez que différents moyens existent pour vous accompagner pendant cette période.

 

 

Ménopause : les solutions pour mieux vivre cette période

Il est possible de traverser la période de ménopause sans trop de désagréments à condition de respecter certaines règles :

  • Avoir de saines habitudes alimentaires : éviter les stimulants et alcools à jeun, diminuer les sucres raffinés et gras transformés, ne pas sauter de repas. Les produits à base de soya, riches en phyto-estrogène, peuvent contribuer à palier au déficit hormonal lié à la ménopause.
  • Pratiquer une activité physique pour éliminer les toxines et favoriser une meilleure circulation cardio-vasculaire.

Si vos symptômes sont plus sévères, des traitements existent pour vous aider. Parlez-en à votre médecin qui pourra vous orienter vers une hormonothérapie de substitution par exemple. Il existe également des traitements alternatifs et plus naturels, tels que l’acupuncture.

 

Les bienfaits de l’acupuncture

L’acupuncture est une branche de la médecine chinoise vieille de plus de 5000 ans, qui vise à remettre en équilibre les différentes sphères de notre organisme. De plus en plus de recherches cliniques démontrent son efficacité face aux désordres et dérèglements internes.

En effet, l’acupuncture aide à rétablir l’équilibre naturel du corps en influençant les systèmes endocriniens (les fameuses hormones) et les systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques permettant d’avoir un impact sur les bouffées de chaleurs, les transpirations nocturnes, le stress, l’insomnie, certains troubles de l’humeur ou digestifs.

Sans effet secondaire, l’acupuncture consiste à insérer de fines aiguilles stériles (et à usage unique) sur des endroits précis du corps, pour stimuler la circulation générale. De cette façon, ce procédé va soutenir certaines fonctions du corps qui sont en besoin ou libérer certains organes surstimulés.

Les résultats sont rapides et peuvent agir plus largement sur votre état de santé. En général, entre trois et cinq traitements suffisent à diminuer grandement l’intensité des symptômes. Un suivi aux trois mois est recommandé afin d’éviter le retour des symptômes.

 

Pour toute question, vous pouvez contacter nos acupuncteurs ou prendre rendez-vous dans l’une de nos cliniques Physiothérapie Universelle :

 

Par Jérôme Aubin, acupuncteur à la clinique Physiothérapie Universelle de Vanier.


Références :
  • La ménopause, un passage obligé!, Une véritable amie; santé globale et ménopause, PasseportSanté
  • OMS, Acupunture: Review and Analysis of Reports on Controlled Clinical Trials, 2002
  • Ordre des acupuncteurs du Québec, L’acupuncture : les preuves scientifiques, 2016.
  • Maciocia, Giovanni, Gynécologie et obstétrique en médecine chinoise, SATAS, 2001.
Mots clés :   acupuncture, menopause, symptomes

Partager

Services liés


PGlmcmFtZSBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LmZhY2Vib29rLmNvbS9wbHVnaW5zL3BhZ2UucGhwP2hyZWY9aHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuZmFjZWJvb2suY29tJTJGUGh5c2lvdGhlcmFwaWVVbml2ZXJzZWxsZSUyRiZ0YWJzPXRpbWVsaW5lJndpZHRoPTUwMCZoZWlnaHQ9NDAwJnNtYWxsX2hlYWRlcj1mYWxzZSZhZGFwdF9jb250YWluZXJfd2lkdGg9dHJ1ZSZoaWRlX2NvdmVyPWZhbHNlJnNob3dfZmFjZXBpbGU9dHJ1ZSZhcHBJZCIgd2lkdGg9IjUwMCIgaGVpZ2h0PSI0MDAiIHN0eWxlPSJib3JkZXI6bm9uZTtvdmVyZmxvdzpoaWRkZW4iIHNjcm9sbGluZz0ibm8iIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd1RyYW5zcGFyZW5jeT0idHJ1ZSI+PC9pZnJhbWU+